Posture du chameau

Le réflexe myotatique (ou réflexe d’étirement)

Posture du chameau

Lorsque vous étirez un muscle et que vous n’avez pas l’habitude, des signaux électriques sont envoyés à votre cerveau lui signalant un danger potentiel pour votre muscle. En réponse, votre cerveau va demander à ce muscle de se contracter afin d’éviter une blessure. Ce qui est fort ennuyeux lorsque l’on veut étirer un muscle… C’est là où vous allez tirer la grimace, retenir votre souffle, car la tension dans votre muscle est intense!

Comment remédier à ce réflexe?

Tout d’abord en restant dans la posture, sans essayer d’aller plus loin, même si votre cerveau vous crie haut et fort d’en ressortir au plus vite! Ensuite, en ralentissant votre respiration pour permettre de vous détendre et de calmer le mental. Petit à petit votre cerveau va comprendre qu’il n’y a pas de réel danger, votre muscle va se relâcher, s’étirer gentiment, et vous pourrez aller un peu plus loin dans votre étirement.

Le réflexe myotatique peut être considéré comme notre ego musculaire: il s’accroche aux schémas habituels du passé et aux craintes futures, à la fois réelles et imaginées. Il ne veut pas que vous changiez. Il veut le statu quo!

Sachant cela, pouvons-nous explorer nos limites physiques et émotionnelles avec bon sens? Pouvons-nous rester dans une sensation désagréable et développer une nouvelle relation avec elle? Pouvons-nous respirer à travers elle? Pouvons-nous trouver des moyens de grandir et de changer grâce à la pratique répétée?

Partager cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page